Nous avons eu le plaisir d'organiser la première réunion utilisateurs QlikView le 2 octobre dernier dans nos locaux, sur le thème "Pilotage des ventes et Mobilité". Des représentants des sociétés Alstom, Laboratoires Anios, Picard, Delphi, Sofrecom, SNCF, Union Invivo et Vinci Facilities et ont pu échanger librement sur ces sujets, en présence d'experts QlikTech pour répondre à leurs questions. Nous remercions également Alain Soubranne, DSI de Parexlanko, qui a présenté en introduction son expérience de QlikView sur tablette.

Voici le compte rendu de cette réunion. Le prochaine est prévue mi-janvier, n'hésitez pas à nous faire part de vos souhaits sur le prochain thème.

 

 

Les initiatives clients QlikTech
L’introduction faite par Gaud Prat, Directrice Marketing de QlikTech France, a permis de mettre l’accent sur les différentes initiatives clients lancées par QlikTech, en particulier :

  • L’accueil des nouveaux clients, avec un accès facilité aux ressources pour un démarrage optimal,
  • Le service Qoncierge, votre point de contact unique qui coordonne les différents services de l’entreprise, pour toutes les questions non techniques,
  • La QlikCommunity, la communauté d'utilisateurs la plus fréquentée et la plus active du secteur de la BI, qui a atteint les 100 000 membres en septembre (www.qlikcommunity.fr)
  • Le programme QlikLuminary, pour marquer notre reconnaissance envers nos plus fervents clients, partenaires et supporters
  • Notre enquête mondiale de satisfaction clients, réalisée chaque trimestre sur un échantillon aléatoire, pour écouter, analyser, et agir selon votre feedback.

En France, nous avons également initié des réunions utilisateurs, pour vous permettre d’échanger autour de vos projets QlikView et de partager vos bonnes pratiques.
Pour plus de détails sur ces différents programmes, nous sommes à votre disposition.

 

Le retour d’expérience de Parexlanko

Alain Soubranne a présenté son projet QlikView et les évolutions de la mobilité au sein de son entreprise. Après avoir testé plusieurs systèmes pour l’équipement de sa force de vente (PDA, tablettes PC Dell..), la société a opté en 2011 pour des tablettes Samsung, et une utilisation de QlikView en mode connecté, avec une application d’analyse des ventes optimisée pour ce format. Alain Soubranne souligne les différences ergonomiques, qui peuvent dérouter les utilisateurs habitués au PC. Les cadres et managers, eux, font moins d’exploration et sont ravis.

 

En réponse, Frédéric Chaperon et Raynald Flèche, experts QlikView, ont présenté quelques bonnes pratiques de design et d’ergonomie sur tablette.
Vous pouvez retrouver l’application montrée sur la QlikCommunity.

Des webinaires ont lieu régulièrement sur le sujet de l’ergonomie des applications.  En tant que client QlikView, vous y serez automatiquement invité par email.

 

Questions et tour de table
Les échanges avec les différents intervenants ont fait remonter les points suivants :

  • L’utilisation des tablettes tactiles est généralement imposée par le management. «Il n’est pas naturel de faire de l’exploration des données sur une tablette». Mais cette évolution est inéluctable et touche tous les services, d’où la présence de spécialistes financiers à cette réunion.
  • Mode connecté ou déconnecté : certains clients souhaitent rester en mode connecté pour accéder à des données fraîches («nos commerciaux consultent les stocks, rafraîchis à la minute, nous avons donc choisi le mode connecté, même si parfois, ça ne passe pas.»). D’autres ont déjà la culture « exploration des données », et sont impatients d’accéder à QlikView avec tout son potentiel. «C’est de l’accompagnement au changement, le tout, c’est de bien connaître les limites pour adapter les applications».
  • Les limites des matériels : la tablette s’est imposée avec ses limites en RAM et stockage, on ne choisit même pas le processeur «on ne sait pas non plus quelle est la consommation des différentes applications installées. Attention aux promesses des constructeurs : sur 64 Go, il ne reste généralement que la moitié de libre». Le mode déconnecté est possible aussi, sur iPad, en définissant à travers les favoris quelles données sont rapatriées sur la tablette. «Cette version développée pour un grand laboratoire pharmaceutique est plus destinée à un mode visualisation qu’à un mode exploration, mais les commerciaux en sont très satisfaits».
  • La mobilité, c’est aussi dans l’entreprise : «Nos utilisateurs sont sur iPad et connectés au Wi-fi de l’entreprise, et ça se passe très bien.»
  • Démo sur iOS : attention, la souris n’est pas visible. Les sélections se font en haut à droite de l’écran, à partir des favoris choisis. L’export et l’impression sont possibles en mode connecté, avec des add-ons.
  • Design : penser à l’onglet d’associativité «la grille associative simplifie l’utilisation des tablettes». Autre bonne pratique : utiliser les objets d’extension, comme les cartes SVG Reader qui fonctionnent aussi en mode déconnecté. Penser à laisser des espaces vides pour permettre de scroller sans risquer de sélectionner une valeur. Attention aux polices de caractère imposées par la com., qui ne sont pas toujours prises en charge par les tablettes.