Pour son reporting, le Conseil régional disposait d’un outil de BI traditionnel qui ne répondait plus aux besoins des utilisateurs. Ceux-ci souhaitaient en effet plus d’agilité dans la constitution de leurs analyses, et avaient pris l’habitude d’extraire les données pour les exploiter avec leurs propres tableurs. Cette situation engendrait une multiplicité de sources d’informations isolées et non maîtrisées par les directions fonctionnelles. « Nous recherchions également une solution pour répondre plus aisément à l’une des priorités de notre schéma directeur 2012-2014 : le pilotage, l’évaluation et la mise en valeur de l’action régionale, » explique Didier Venturini, Directeur des Systèmes d’Information.

12 semaines pour mettre en recettage deux applications majeures

Le Conseil régional PACA développe une première application dédiée aux subventions et dotations. Il s’agit d’analyser les 17 000 dossiers votés annuellement, qui représentent un budget supérieur à 1 Md€. La philosophie directrice est de rendre les décideurs autonomes dans l’analyse de ces subventions, regroupées en fonction de besoins par territoire, secteur d’intervention, dispositif, direction, période, etc. QlikView permet également de fournir un historique sur plus d’une décennie, utile pour la mise en perspective de l’effort consenti par le Conseil régional sur un territoire, un tiers, ou une politique publique.

Le Conseil régional réalise ensuite une application dédiée à la gestion des budgets, avec le détail des crédits alloués et le suivi de leur consommation. Des indicateurs clés de gestion tels que le délai moyen de traitement des factures sont analysés.

Le groupe de projet développe ces deux applications majeures en seulement 12 semaines et arrête à cette organisation une démarche-type de production des futures applications, mobilisant tour à tour les équipes des systèmes d’information et du contrôle de gestion.

Une information précise pour piloter au plus juste

La mise en place de QlikView a permis de réduire fortement le temps passé sur les requêtes, extractions et saisies dans les tableurs. Ce sont ainsi près de 3 000 heures par an qui peuvent être réattribuées à des tâches à plus forte valeur ajoutées, notamment pour l’analyse des données et le suivi des directions gestionnaires. L’apport de QlikView se révèle aussi dans la simplicité d’accès à l’information et dans les capacités d’exploration des données. « QlikView nous permet de disposer rapidement de tendances et d’évolutions, puis d’obtenir des explications via le détail sous-jacent en quelques clics, ce que ne permettent pas les outils de BI traditionnels, explique Thomas Eisinger, Directeur Adjoint Finances et Contrôle de Gestion. Dans les contextes budgétaires actuels, c’est un outil qui deviendra indispensable pour objectiver et partager les arbitrages à rendre. »

 

Retrouvez l’intégralité de la Success Story du Conseil Régional PACA sur notre site :

http://www.qlikview.com/fr/explore/customers/customer-listing/c/cr-paca

Et leur témoignage en vidéo sur notre chaîne YouTube : http://www.youtube.com/watch?v=FdweIZyjB8s&list=PLRZX1EWeWZeJfQzMJhIJObmIwdiQAXTXk&index=15