4 Replies Latest reply: Apr 28, 2015 7:59 AM by jour alex RSS

    Execution du script qui plante..

    jour alex

      Bonjour,

       

      J'exécute 5 grosses requêtes sur une Base MySQL, vendredi tout fonctionnait, ce lundi matin les 2 dernières requêtes plantent a chaque fois.. Aucune modification dans la base, sur la machine ou dans le script. D'où cela peut venir selon vous ?

       

      Cordialement.

        • Re: Execution du script qui plante..
          Xavier Retaillaud

          Bonjour,

           

          Quel est le message d'erreur ?

           

          Est-ce que copier/coller une des deux requêtes dans une nouvelle application plante aussi ?

           

          Cordialement,

          Xavier.

            • Re: Execution du script qui plante..
              jour alex

              Merci de votre réponse,

              Aucun message d'erreur, la requête est beaucoup trop lourde je suppose, et qlikview plante

               

              J'ai vue qu'avec le load on peut ajouter des choses comme replace, replace only, add ou add only.

              Est ce qu'il y a quelques chose d'équivalent avec le SQL select ?

               

              Cordialement.

               

              [edit]: je les ai testé et j'ai un petit problème, j'ai mes requêtes normales pour les rechargements  et une autre page avec mes requêtes ADD ONLY SQL select pour les rechargements partiels. J'utilise un Where not exists(..), mais ma requête plante, y a t-il des spécifications pour le champs a mettre dans le not exists ?

               

              SQL##f - SqlState: 37000, ErrorCode: 1064, ErrorMsg: [MySQL][ODBC 3.51 Driver][mysqld-5.1.65-enterprise-commercial-advanced]You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'sc_nameH)' at line 18

                • Re: Execution du script qui plante..
                  Xavier Retaillaud

                  Je ne sûr que la clause EXISTS d'un LOAD du scrpit soit la même qu'une clause EXISTS en SQL.

                   

                  Je ne connais pas les chargement partiel mais a priori côté script on met un champ qui sert de clé comme point de comparaison avec le chargement initial. Alors qu'en sql j'ai toujours vu des sous requêtes à l'intérieur de la clause exist : si pour la ligne en cours d'évaluation la sous requête renvoi un quelconque résultat alors on garde la ligne, sinon elle est exclue. Du genre :

                  SELECT * FROM TABLE1 T1 WHERE EXISTS (SELECT 1 FROM TABLE2 T2 WHERE T1.ID= T2.ID);

                   

                  Pouvez vous essayer avec un requête bidon qui commence par "select" dans la clause exists pour voir si c'est cela qui provoque l'erreur de syntaxe ?